Accueil

 


 

 

 

ERIK MARCHAND

Chanteur et clarinettiste, Erik MARCHAND est l'un des artisans de la musique bretonne actuelle dont l'évolution et la riche diversité musicale sont pensées, je dirais, de manière philosophique.

Né à Paris d'une famille originaire de Quelneuc en pays Gallo, il oscille dans son enfance entre un grand-père qui chante et un père qui joue de la guitare. Amateur de musiques du monde, il découvre, pendant son adolescence, un enregistrement de fest-noz que son père possède. C'est le déclic.

Il se lance alors dans le collectage de chants traditionnels, en région de Rostrenen, en Centre-Bretagne, souvent auprès de sa famille ou d'amis, lors de ses vacances. Il profite aussi de ses séjours pour apprendre le breton.

Il participe à un cercle celtique, en jouant du biniou : « C'était pour moi une manière précise d'apprendre à connaître la musique bretonne ». Il chante aussi en gallo, dans des festoù-noz de la capitale, avant de se lancer dans le kan ha diskan (chant et dé-chant) avec Erik SALAÜN et Yves CASTEL. C'est à l'âge de dix-huit ans qu'il découvre dans un fest-noz à Paris, la voix de Manuel KERJEAN. Fasciné par l'expression et les subtilités de cette voix, il se décide à le rencontrer, pour apprendre auprès de lui la technique du chant traditionnel breton. Manuel le teste, avant d'accepter.

C'est alors qu'Erik MARCHAND quitte Paris pour Rostrenen, une fois son bac passé. Il commence à rencontrer régulièrement Manuel et à apprendre auprès de lui, à la fois le chant mais aussi la culture et la langue bretonnes. En 1975, il s'établit définitivement en Bretagne pour y travailler et y chanter. Quelques mois après, il monte pour la première fois sur scène avec Manuel KERJEAN. Le public a apprécié. Ils ont fêté en 1995, leurs vingt ans de scènes communes.

En même temps qu'il apprend le chant, Erik continue à jouer de la clarinette bretonne (treujenn gaol) et s'investit dans l'apprentissage de la gwerz (complainte dramatique traditionnelle, aux origines souvent confuses). En 1976, il travaille à Dastum, pour classer et répertorier des enregistrements. Il y découvre la voix de Madame BERTRAND et les superbes mélodies de ses gwerzioù (Iwan GAMUS...). Il entend un nouveau répertoire, qui le passionne et à son tour, se met à l'interpréter. Ce répertoire disparaissait progressivement depuis 1970...

C'est à ce moment qu'il décide de passer professionnel.

En dehors des fêtes de nuit qu'il anime, souvent avec Manuel KERJEAN, Marcel GUILLOUX (...), il enregistre pour Armen / Le Chasse-Marée, une partie de l'Anthologie de Chants de Marins (volume II, III, IV, VIII) et de chants de bateliers, jusqu'en 1985. L'interprétation de ces chants l'amènera à participer au disque « Gwerz Penmarc'h » du groupe CABESTAN (Arnaud Maisonneuve) en 1989. Il participe aussi à la création d'un Trio avec Gilbert BOURDIN et Christian DAUTEL, avec qui il signe deux disques, « Chants à Danser de Haute-Bretagne » (Dastum, 1982) et « Chants à Répondre de Haute Bretagne » (Le Chasse-Marée, 1985).

Il participe à la fondation du groupe GWERZ, dont le premier album « Gwerz », Nouvelle Musique de Bretagne sort en 1985, suivi trois ans plus tard par « Au-delà » (Grand Prix de l'Académie Charles Cros), et enfin de « Gwerz Live ». La formation, après une séparation de quelques années pour raisons professionnelles, prépare un nouvel album et un retour remarqué. On l'attend avec impatience.

En 1988, il rencontre Thierry ROBIN avec qui il entame un travail d'analyse et de repérage musicaux du Centre-Bretagne (qui s'avère très proche des musiques orientales). Ce travail fera aussi l'objet de deux disques. Le premier, un duo : « An Henchoù Treuz », obtient le Prix de l'Académie Charles Cros. Le deuxième, disque magnifique : « An Tri Breur » (Les Trois Frères) réunit en trio, les deux compères et Hameed KHAN. Le Trio Erik MARCHAND, ainsi formé, invite entre autres Yann-Fañch KEMENER à venir partager l'expérience musicale.

Mais il n'en oublie pas pour autant la clarinette, il participe à deux compilations de sonneurs de clarinette (chez Le Chasse-Marée) et signe aussi deux disques avec le Quintet de Clarinettes, fondé par Michel AUMONT et dont il est membre.

Sa passion pour les musiques traditionnelles l'invite à s'intéresser rapidement au cas de la Roumanie et de ses Tarafs. Il apprend le roumain et entreprend le voyage dans la région du Banat. Depuis, il séjourne plusieurs mois par an dans cette région. Lors des Rencontres Internationales de Clarinettes Populaires à Glomel (22), il invite Le TARAF DE CARANSEBES, avec qui il fait un disque, « Sag An Tan Ell », mélangeant sons bretons et sons roumains, aux influences serbes.

Enfin, fin 1997, il se réunit en trio en compagnie de Jacques PELLEN et Pablo FRESU pour un album aux sons particulièrement celtiques.

Mais Erik ne s'arrête pas à l'interprétation musicale, il co-fonde et dirige le label Gwerz Pladenn (édition Coop Breizh), sur lequel il enregistre certains de ces disques. Il produit aussi des disques de musiques tziganes et roumaines et devient conseiller artistique sur d'autres disques. Enfin, il participe à l'effort de promotion des musiques traditionnelles roumaines.

Erik se prête volontiers aux regards des caméras pour des films (Gwerz, J.-C. Huitorel, Blues d'en France, Y. de Peretti...), des reportages ou des émissions télévisées (FR3, La Sept, Arte, TV5, Planète) et participe aussi à des émissions radiophoniques.

Il a aussi animé des ateliers de musiques traditionnelles avec notamment Marcel GUILLOUX. Et pour finir, il renseigne volontiers les artistes en mal de critiques constructives, mais avec modération...

Jérémie Pierre JOUAN

Sources :
MOELO Serge, « Le Témoignage d'Erik Marchand », revue MODAL n°4, septembre 1986.
STEPHAN, « Erik Marchand, Une Voix qui Voyage », Le Journal des Bretons (~1994).
Discographie Erik Marchand (offerte par Mme Le Meur) in B.E.D.

Discographie :
1982 : « Chants à danser de Haute-Bretagne », avec Gilbert Bourdin et Christian Dautel, Dastum
1985 : « Gwerz, Nouvelle musique de Bretagne », Dastum/Gwerz
1985 : « Chants à répondre de Haute-Bretagne », avec Gilbert Bourdin et Christian Dautel, Le Chasse-Marée
1988 : Gwerz : « Au-delà », Escalibur, Grand prix de l'Académie Charles Cros 1988
1989 : « Gwerz Penmarc'h », avec Cabestan, Le Chasse-Marée
1990 : « An henchoù treuz, chants du Centre-Bretagne », avec Thierry Robin, AMTA/Ocora, Grand prix de l'Académie Charles Cros 1990
1991 : Trio Erik Marchand : « An Tri Breur », Silex, ffff Télérama
1991 : « Musique têtue » avec le Quintet de Clarinettes, Silex, ffff Télérama
1993 : « Gwerz Live », Gwerz Pladenn
1993 : « Bazh Du » avec le Quintet de Clarinettes, Silex, Diapason d'Or
1993 : Erik Marchand et le Taraf de Caransebes : « Sag an tan ell », Silex, Grand prix de l'Académie Charles Cros 1995 et ffff Télérama
1997 : Fresu, Pellen, Marchand trio : « Condaghes », Silex, Choc de la Musique
1998 : Erik Marchand et le Taraf de Caransebes : « Dor », BMG, ffff Télérama, Choc de la Musique, R 10 de Répertoires
1998 : « Gwerz, Nouvelle musique de Bretagne », Réédition CD Etnéa
1998 : « Chansons dorées de Bretagne », Ades
2001 : « Kan », avec l'ensemble de Mallakaster d'Albanie, Le Tenore de Santu Predu (Sardaigne), Fransy Gonzales-Calvo (Galice) et Bassey Koné (Mali), Choc de la Musique
2002 : « Les Tombées de la Nuit : Celtic Procession Live », Naïve
2003 : « Ephemera », Naïve
2004 : « Pruna », avec Les Balkaniques, Le Chant du Monde, Sélection Télérama, **** Le Monde de la Musique
2004 : « Before Bac'h », avec Rodolphe Burger, Dernière Bande, en préparation


Productions artistiques :
1996 : « Nicolae Gutsa, la grande voix tsigane d'aujourd'hui », Silex, Grand prix de l'Académie Charles Cros 1996
1996 : « Virgil Muzur, grand maitre du violon roumain », Auvidis


Conseils artistiques :
1993 : « Gwerziou et Chants de Haute Voix », France 3 Ouest
1996 : « Dibenn », An Naer
1997 : Les Yeux Noirs, « Izvoara », EMI
1999 : Nolùen Le Buhe « Komz a Raer Din… », Prix Coop Breizh

Direction artistique, au sein de l'association Paotred an Dreujenn Gaol :
1990 : « Krachno, musique populaire bulgare », Silex /P.D.G.
1993 : « Le Taraf de Caransebes », Silex/P.D.G., Choc de la Musique 1993
1994 : « Kompania Takis Loukas, musique populaire d'Epire », Silex/P.D.G.


Anthologie :
1975-76 : « Bogue d'or 1975, Bogue d'or 1976 », Groupement des Pays de Vilaine
1997 : La Bogue d'or « Mémoire de notre peuple », Groupement des Pays de Vilaine
« Anthologie des Chants de Mer »vol. Il, IlI, IV et VIII, Le Chasse Marée
1986 : « La Clarinette en Bretagne », Le Chasse Marée, Grand Prix de l'Académie Charles Cros
« Sonneurs de clarinette en Bretagne », Le Chasse Marée/P.D.G./Dastum
1989 : « Aux Sources du Barzaz Breizh », Dastum/Ar Men, Grand Prix de l'Académie Charles Cros
1992 : « Voix de Bretagne », France 3 Ouest/Le Quartz
1993 : « Fête Plin du Danouet », Dastum
1997 : « Fest Deiz - FesT Noz du Printemps de Châteauneuf », Arfolk
1999 : « Anthologie des Chants de Mer », La fête du chant de marin, Le Chasse Marée/Ar Men

Réalisation :
1997 : « Roumanie » collection « Terre » , Auvidis (1997)


Réalisations en cours:
« Mircea Ardeleanu, grand maître du cymbalum »
« Chants polyphoniques de Malakaster »
« Orkestar Makedonia de Kavadartci », Macédoine
« Viorel TAJKUNA, Le nouvel accordéon serbe »
« Hasan YARIM DÜNIA, Grand maître de la clarinette turque » (au sein de P.D.G.)
« Anthologie de l'accordéon roumain » (avec Gaby Kerdoncuff)


Compilations :
1988 et 1989 : 1ère et 2ème Rencontres Internationales de la Clarinette Populaire, P.D.G.
1993 : « Kleg Live », Le Ciré Jaune
1995 : « L'Empreinte des Celtes », Silex
1995 : « Blues de France », Silex
1998 : « World Fusion/Métissages », Silex
1998 : « World session 02 », WLD
1999 : « Tous les étés du monde », BMG/Arte
2000 : « Geoworld Bretagne », BMG (2000)
2001 : Mouezhioù Breizh « 20 ans Diwan », Le Ciré Jaune
2001 : « In bloom », Bureau export de la musique Française

Participation à des albums :
1997 : « Christian Duro, sonneur fisel », Escalibur
1997 : « JO.FE.RO », Escalibur
2000 : « Er Roue Stevan », Roland Becker, et l'Orchestre National Breton, l'Autre Distribution
2004 : « Un devezh 'ba Kerc'h Morvan », Marcel Le Guilloux, Coop Breizh
2004 : « Le rythme de la parole », Keyvan Chemirani, Accords Croisés


Films télévisuels :
1988 : « Gwerz » (26') de Jean-Charles Huitorel, Arc Bretagne
1994 : « Troix voix pour un chant : la gwerz » (52'), d'Alain Gallet, Lazennec Production
1996 : « Blues d'en France » (52'), d'Yves de Peretti, Bleu Krystal Media
1996 : « Wrens and Pipers » (« De Souffle et De Roseaux ») (52'), de Gei Zanzinger, Constant Spring Production
2003 : « Ephemera », Jacques Pellen (31') de Jean François Claire, France 3 Bretagne
2004 : « Melezour ar Gwerzioù », (52') de Corentin Pichon
2004 : « Erik Marchand et Les Balkaniques », (52') de Jean François Claire, France 3 Bretagne

Ainsi que de nombreuses participations à des films, reportages, ou émissions télévisées pour FR3, la Sept, Arte, TV5, Planète… ou à des émissions radiophoniques pour France Culture, France Inter, RFI, France Musique, RBO, Radio Armorique, WDR, SDR, Radio Canada, RAI, etc.